LeftRight

KAMOURASKA, CALME ET BEAUTÉ

Art & CultureCollaboration La Métropole

Kamouraska évoque d’abord le célèbre roman d’Anne Hébert, publié en 1971. Ce roman est ensuite adapté au cinéma par Claude Jutra* en 1973, avec la musique d’André Gagnon.

A Montréal, le mercredi 31 aout 2016.

metropole

 

 www.lametropole.com

Ce film nous entraîne dans les péripéties du meurtre d’un mari gênant. Le Dr Georges Nelson, amant d’Élisabeth d’Aulnières2, tue Antoine Tassy, mari d’Élisabeth et seigneur de Kamouraska. La scène de carriole l’hiver, où le Dr Nelson franchit furieusement la distance de Sorel à Kamouraska pour assassiner le seigneur Tassy, permet de vivre par l’imaginaire les grands espaces de glace, de vent et de froid des hivers québécois du 19e siècle.

Saint-Pacôme de Kamouraska est aussi le village natal du pianiste-compositeur André Gagnon et le célèbre écrivain franco-américain et pape de la Beat generation3 Jack Kerouac.4 La maison natale d’André Gagnon est d’ailleurs située sur la rue Bégin, tout près de l’église de Saint-Pacôme. Cette magnifique église de bois, dotée d’un orgue à tuyaux Casavant, devrait obtenir un statut patrimonial afin d’aider à sa préservation.

Le presbytère est devenu, depuis quinze ans, l’auberge Comme au Premier Jour.5 Cette auberge chaleureuse, 4 étoiles, propriété de Jean Santerre et Doris Tremblay, offre non seulement un confort douillet, mais aussi une excellente table, ouverte au public, pour le repas du soir, le brunch et les réceptions. Doris et Jean sont des passionnés et des perfectionnistes : Doris cuit les pains tous les matins et prépare les confitures et Jean assume, avec talent, la cuisine. Je vous recommande le gaspacho et la salade du Kamouraska en entrées et l’agneau de l’agnellerie de Kamouraska braisé au cumin et porto, ou encore l’assiette de l’auberge composée, salades, jambon braisé, saucisson sec et poissons fumés de Pêcheries Ouellet, le tout bien accompagné d’un Saint-Chinian, Domaine La Croix d’Aline 2014.

Pas étonnant que l’auberge ait reçu le grand prix du tourisme québécois, lauréat national or, dans la catégorie hébergement gîte 2014. Les auberges des régions au Québec sont souvent le fruit d’une histoire d’amour. Vous sentirez cet amour du patrimoine, de la gastronomie du terroir, de l’histoire et de la culture de Kamouraska à l’auberge Comme au Premier Jour. Je vous recommande vivement la chambre de l’évêque, aujourd’hui appelée, Wow!6   Cette chambre en coin, avec trois fenêtres, offre le charme de la campagne et tout le confort moderne.

Saint-Pacôme offre une superbe vue du belvédère, situé près de l’église. Du promontoire, toute la région s’étend à nos pieds de La Pocatière à Saint-André. Le fleuve Saint-Laurent domine le paysage et est encadré des montagnes de Charlevoix, côté nord du fleuve.   Le regard s’attarde à la rougeur des tourbières, aux verts des conifères, aux jaunes des champs et aux bleus confondus d’un ciel immense qui tombe dans les marées du fleuve.

Un arrêt à la bibliothèque de Saint-Pacôme vous permettra d’être initié à l’initiative Fil rouge. Fil rouge trace un circuit patrimonial et historique, documenté par 26 panneaux et une application mobile. Les grandes pages de l’histoire régionale nous sont présentées de façon vivante et imagée. Tout près de Saint-Pacôme, faites un arrêt à la Pommetterie de Saint-Gabriel-Lalemant. Une visite vous convaincra de la richesse des produits du terroir. Cette fabrique artisanale vous offrira des gelées de pommette, des confitures de framboises, des marmelades et des champignons forestiers.

La grande côte de Saint-Onésime vous conduira vers La Pocatière. Cette petite ville est dominée par le Collège de La Pocatière qui est reconnu pour son expertise en agriculture.   Ce collège était un Séminaire qui a formé plusieurs générations de l’élite québécoise.   Le Musée québécois de l’agriculture et de l’alimentation, attenant au collège, nommé en l’honneur de l’abbé François Pilote, fondateur de la toute première école d’agriculture au Canada en 1859, présente une grande collection d’instruments aratoires et reconstitue la vie des habitants de la paroisse rurale des 19e et 20e siècles : le cabinet du dentiste, l’atelier du ferblantier et les carrioles qui rappellent le film Kamouraska. La rue principale, coquette et fleurie, offre tous les services, dont les Pâtisseries et Gourmandises d’Olivier.

En plus d’offrir d’excellentes viennoiseries pur beurre et la crème glacée à base de lait de brebis, Olivier garde le secret de la confection des meilleurs macarons de la région. Le Café Azimut a reçu récemment une étoile au Guide Michelin: « Ce sympathique café fait à la fois office de restaurant et de traiteur. Inspirés de la cuisine du monde, les plats qu’on y sert, notamment les fruits de mer, les grillades, les pizzas fines, les hamburgers et le saumon frais font l’unanimité. »7 Impossible, en effet, de visiter La Pocatière sans faire un arrêt au charmant Café Azimut. Julie Lévesque, la propriétaire, vous accueillera pour l’apéritif au bar ou la terrasse.   Je vous recommande la salade de cuisse de canard confit, un vrai régal et, pourquoi pas, en entrée, une spécialité locale, des accras à l’anguille?

Votre voyage se poursuit sur la 132 est, vers Kamouraska. Madame Gertrude Madore vous fera visiter le Site d’interprétation de l’anguille de Kamouraska où vous apprendrez l’art de cette pêche qui exige beaucoup d’énergie et de savoir-faire.   Les pièges et les filets pouvaient recueillir jusqu’à mille anguilles à une certaine époque. Les barrages d’Hydro Québec sont des obstacles infranchissables pour ces valeureux poissons qui font tout le trajet de la mer des Sargasses pour se reproduire dans les Grands Lacs. Espérons que les passes aménagées depuis quelques années favoriseront le retour en force de ce délicieux poisson.

Un voyage au Bas-Saint-Laurent ne saurait être complet sans déguster l’anguille fumée.  Kamouraska offre aussi d’excellents restaurants, dont celui à l’Auberge des îles de Rita Lévesque et Yves Desbiens. L’auberge offre une vue superbe sur Charlevoix et des couchers de soleil exceptionnels. Ne ratez pas l’occasion de goûter aux spécialités du chef Marcel Dubreuil, dont le gravlax de saumon, les manchons de canard, le lapin à la Saintongeaise et à la brochette de poissons et fruits de mer, le tout bien accompagné d’un L’Ort Del Boso 2009.

Le bistro de la mer de la poissonnerie Lauzier, fondée en 1996, s’inscrit dans la tradition d’une famille de pêcheurs. Aujourd’hui, la poissonnerie offre un service au comptoir de poissons et fruits de mer locaux tels que le flétan, le homard, l’esturgeon noir, la morue, le saumon, l’éperlan, l’anguille, sans oublier le crabe des neiges, la langoustine, les huîtres et les pétoncles. Les poissons sont fumés à la poissonnerie et la planche de poissons fumés est une entrée remarquable de goût et de couleurs. Avec sa centaine de places, la Poissonnerie Lauzier offre un service de restauration rapide mettant l’accent sur la fraicheur et la qualité des poissons et fruits de mer locaux.

La Chocolaterie La Fée gourmande suit la tradition des grands chocolatiers français, les chocolats au pur beurre de cacao coupés à la guitare et enrobés de chocolat de qualité supérieure. Le chocolat au caramel à la fleur de sel et celui à la baie rose avec une subtile note piquante et fruitée doivent être dégustés avec lenteur et gourmandise. Camille Paradis est à la fois chocolatière et artiste. Ces œuvres, inspirées des textures marines que l’on trouve en bordure du fleuve Saint-Laurent, sont exposées à la Galerie d’art et décoration Quai no3 située à l’arrière de la chocolaterie. Le Centre d’art de Kamouraska, aménagé dans l’ancien palais de justice, datant de 1888, permet aussi de découvrir des artistes et artisans de talent.

La belle route du fleuve la 132 est nous conduit au village de Saint-André de Kamouraska pour visiter la microbrasserie Tête d’Allumette.8  Cette microbrasserie est unique au Québec, car elle utilise uniquement le bois pour la cuisson du moult. Cette technique permet la confection de bières selon les recettes originales de Martin Desautels, copropriétaire et brasseur. Je vous invite à profiter de la magnifique terrasse qui donne un large point de vue sur le fleuve et à déguster quatre de ses créations : la Zizane, la Tête carrée, l’Apache et la Tête de Houblon.

Kamouraska, c’est la porte du Bas-Saint-Laurent qui s’étend jusqu’à Sainte-Flavie, où débute la Gaspésie. À quatre heures de route de Montréal, vous trouverez dans la région de Kamouraska, le calme, la beauté des paysages et des maisons et l’accueil d’un peuple fier de sa gastronomie et de son histoire. Le dépaysement près de chez soi et réglé en dollars canadiens, qui dit mieux?

Kamouraska
La porte du Bas-Saint-Laurent
À visiter,
Pour son calme et sa beauté

Offre d’emploi: Adjoint Juridique et réceptionniste

Carrières et Opportunités

SICOTTE Recrutement, le 29 aout 2016

 

Profil de l’entreprise :

Notre client est spécialisé en droit du travail et de l’emploi et représente de façon exclusive des syndicats et des salariés. Notre client est à la recherche d’un ou d’une adjoint(e) juridique, préférablement avec expérience en droit du travail et de l’emploi pour se joindre à son équipe de Montréal.

 

Descriptif de poste : 

L’adjoint juridique aura à charge les tâches de secrétariat, pour deux avocats en droit du travail, telles que :

 

  • Produire des documents, lettres, procédures et notes;
  • Assumer la tenue de l’agenda;
  • Effectuer le suivi des échéances et des dossiers;
  • Rédiger et assurer le suivi de la correspondance;
  • Recevoir les appels des clients, prendre les messages, acheminer les appels;
  • Effectuer l’entrée de temps des avocats;
  • Effectuer la transcription de dictées.

 

Exigences :

  • Formation en secrétariat juridique ou une formation et une expérience jugées équivalentes;
  • Expérience de deux (2) à cinq (5) années, préférablement dans le domaine du droit du travail et de l’emploi;
  • Excellente maîtrise de la langue française (écrit et oral) ;
  • Bilinguisme serait un atout ;
  • Très bonne connaissance des outils informatiques et maîtrise de Microsoft Office.
  • Capacité de gérer plusieurs dossiers à la fois;
  • Rigueur dans la préparation des dossiers;
  • Capacité d’adaptation et à travailler sous pression dans un environnement professionnel;
  • Facilité à travailler en équipe;
  • Excellent sens de l’organisation;
  • Grande discrétion / respect de la confidentialité.

 


 

Avantages :

  • Stationnement intérieur fourni ;
  • Excellent avantages sociaux et assurances : médicaments, dentaire, optométriste, ostéopathie, et autres ;
  • Poste permanent, temps plein ;
  • Salaire compétitif ;
  • Emploi stable avec perspectives à long terme ;
  • Au sein d’un cabinet à taille humaine ;
  • Firme bien établie évoluant auprès d’une clientèle prestigieuse.

 

Salaire :

  • Entre $30 et $50K par année selon l’expérience.

 

Veuillez soumettre votre intérêt par courriel à eric@sicotterecrutement.ca, ou appelez Eric Sicotte au (514) 360-1304.

 

#sicotte #sicotterecrutement #ericsicotte #jobmontreal #jobsmontreal #emploimontreal #recrutementmontreal #chasseurdetete #recrutement #adjoint #juridique #adjointjuridique #receptionniste #cabinet #avocat #juridique #justice

LE LUC BELAIRE ROSÉ CRÉE LA FÊTE

Collaboration La Métropole

Le Luc Belaire Rare Rosé, avec sa bouteille noire et son étiquette rose et blanche en sérigraphie, fait tourner des têtes et incarne la fête dans le showbiz noir américain.

A Montréal, le lundi 29 aout 2016.

metropole

 

 www.lametropole.com

 

Il est sous le feu des projecteurs depuis que le célèbre rappeur noir Rick Ross l’a intégré à ses performances scéniques, au point qu’on le surnomme Ricky Rozay. Il a aussi été adopté par les gens de l’industrie du disque et par les “Black Bottle Boys”. C’est le mousseux qui crée la fête sur la côte Ouest américaine, comme à Montréal ou sur la Côte d’Azur! Le Luc Belaire Rare Rosé est produit par la Maison Grands Crus Royal de Provence par la méthode Charmat, comme le Prosecco.

C’est un mousseux rosé, Appellation Côtes de Provence, 90% Syrah, 5% Grenache et 5% Cinsault, 12,5° d’alcool. Les trois cépages rouges provençaux qui le composent sont vinifiés en blanc, c’est-à-dire en enlevant les peaux qui donnent la couleur au vin. À la toute fin de la vinification, on ajoute une petite dose de vin rouge de Syrah pour obtenir ce rosé vibrant et ensorceleur qui caractérise le Luc Belaire Rare Rosé.

Superbe robe dorée, brillante, 10 millions de bulles dans chaque bouteille. Riche bouquet de fleur d’oranger et de chèvrefeuille. Des parfums fruités de citron, de pamplemousse, de melon, d’ananas, de goyave, de pomme verte et de pêche. Ample en bouche, sec, léger et minéral, avec beaucoup de fraîcheur et une harmonie qui se prolonge jusqu’en finale.

Délicieux lorsque servi très frais, il est sublime à une température de 6 °C. Si vous aimez les cocktails, les mixologues québécois vous émerveilleront. Il est assez gourmand pour accompagner les huitres et les fruits de mer, surtout le homard et le crabe des neiges; bon également avec les poissons et avec les sushis; avec les fromages de chèvre, c’est un délice. C’est un vin qui s’adapte aux mets les plus divers, même les plus épicés.

Pour une expérience différente, vous pouvez le boire à la californienne en écoutant du rap et du hip-hop. Il vous propulsera dans une autre planète.

Le Luc Belaire Rare Mousseux Rosé est disponible à la SAQ. Il y a 10 000 bouteilles en circulation, code 12404969, prix 36,75$.

LUC BELAIRE

Représentés au Canada par Kolonaki Group

Responsable de marque au Québec :
Heidi Hollinger
514 941-3738

SAMY RABBAT

VILLA MARIA, LA QUALITÉ SANS COMPROMIS

Collaboration La Métropole

Villa Maria Estate est le domaine vinicole leader et le plus primé de la Nouvelle-Zélande.

A Montréal, le mardi 22 aout 2016.

metropole

 

 www.lametropole.com

Pourtant, George Fistonich avait commencé petit lorsqu’il a fondé Villa Maria Estate en 1961, en louant un hectare de terre à son père à d’Auckland, dans l’Ile du Nord. Il avait alors 21 ans et pendant dix ans il a travaillé avec la seule aide de sa femme Karen. Ensuite, le couple a commencé à agrandir et à embaucher. Pour George Fistonich, il est essentiel de faire pousser les bons cépages dans les bons terroirs et de réaliser dès le début une panoplie de vins. Il a l’obsession de la qualité et croit à une agriculture responsable.

Il achète la Vidal Winery dans la région de Hastings en 1976 et ouvre un restaurant bar en 1979. À partir de 1980, Villa Maria Estate commence à produire sa Collection Réserve avec les meilleurs cépages des meilleurs millésimes.

Les activités du groupe Villa Marie se sont limitées à l’Ile du Nord, jusqu’en 1993, lorsqu’ils se sont engagés à promouvoir Seldom Vineyards de Marlborough dans l’Ile du Sud. Villa Maria compte aujourd’hui 250 employés permanents et exporte ses vins dans plus de 50 pays. Ils sont membres de Sustainable Wine Growing New Zealanddepuis 1995 et ont les certifications ISO9001 et ISO14001.

Villa Maria produit quatre collections: Private Bin, Cellar Selection, Reserve et Single Vinyard.

J’ai dégusté le Villa Maria Sauvignon Blanc Marlborough 2015 de la collection Private Bin, 13o d’alcool. Le terroir de Marlborough bénéficie de longues heures d’ensoleillement et de l’influence rafraichissante de l’océan. Le raisin qui provient des vignobles de la vallée de Wairau et d’Awatere sont cultivés dans le plus grand respect de la terre, sans utilisation de produits chimiques. Une fois la cueillette terminée vers la mi-avril, les œnologues font un tri minutieux pour choisir les meilleures grappes, et soumettent le raisin à une longue fermentation froide dans des cuves inox, afin de retenir la matière et les parfums du Sauvignon blanc.

Robe jaune paille brillante et cristalline. Riche parfum de fleur d’oranger, de bergamote, de lime, de fruit de la passion, de pomme verte. En bouche c’est un vin vif et ample, avec une belle complexité de saveurs et d’arômes de miel épicé, de melon, de fruit de la passion et surtout une grande fraîcheur. Une finale qui se prolonge comme une caresse.

Ce vin raffiné est excellent en apéritif, car son bouquet est incroyable. Dans un repas il est parfait avec des huitres et des fruits de mer, délicieux également avec des poissons à la sauce blanche ou avec un poulet au zeste de citron. Au dessert, il va apporter un bon équilibre avec des gâteaux et des tartes aux fruits. Je suggère de le servir à 9 oC.

Villa Maria Estate Private Bin Sauvignon Blanc est disponible à la SAQ, code 11974951. Prix 18,80$.

VILLA MARIA ESTATE

Veronica Rosales, ambassadrice de marque pour le Québec
Tél.: 514 243-0786

Représentés au Québec par Vins Philippe Dandurand

Vanessa Besnard, coordonnatrice Marketing
1304, avenue Greene, Westmount (Québec) H3Z 2B1
Tél.: 514 932-2626, poste 293

Darren Shanahan, chef de Marque
Tél.: 514 932 2626, poste 301

SAMY RABBAT

Hard Rock Hotels, Acte II

Événements Marquants

Il y a quelques jours nous recevions pour la deuxième fois les agents et conseillers en tourisme invités par le groupe Hard Rock Hotels, au Loft Le 4ème.

La soirée fut une nouvelle fois riche en émotions et les quelques 150 invités on pu se déhancher sur le parquet de notre beau loft du Vieux-Port de Montréal jusqu’au milieu de la nuit.

 

On attend avec impatience leur retour pour une troisième soirée mémorable…

DES MARIONNETTES PLEIN LA RUE!

Collaboration La Métropole

A Montréal, le vendredi 26 aout 2016.

metropole

 

 www.lametropole.com

 

Les 27 et 28 août prochains, le festival présentera des spectacles de marionnettes de courtes durées dans une dizaine de lieux extérieurs de la Promenade Wellington: le parc des Madelinots, la brasserie Bénélux, le parvis de l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs et le stationnement de la rue Éthel, pour ne nommer que ceux-là. Cette année, le FMPR passe à la vitesse supérieure: 17 troupes y participeront pour un total de 54 représentations; encore plus de spectacles pour un public de plus en plus nombreux !

Parmi les bonnes nouvelles qui bonifient la programmation déjà foisonnante, un partenariat entre le FMPR et le OUF ! (Festival Off Casteliers) s’est concrétisé permettant ainsi au festival d’élargir grandement son rayonnement. Une autre nouveauté? La compagnie française Grand Manitou arpentera de long en large la Promenade Wellington en révélant au public sa marionnette mécanique nommée KluG. Ce spectacle, présenté en collaboration avec les dimanches et les lundis de Casteliers, et le Festival Saint-Lambert, provoque des drôles d’émotions chez le public !

KluG est un être mécanique qui déambule au hasard des rencontres dans l’espace public. Le personnage silencieux se distingue par ses deux yeux expressifs derrière deux paupières en plastique, une bouche articulée et une tête/casque qui dodeline sur un corps posé sur deux roues. Préparez-vous à une rencontre singulière et forcément impromptue avec cette marionnette à l’allure futuriste !

Encore une fois, des prestations aussi colorées que sympathiques sauront divertir un public de tous âges. Le FMPR est particulièrement fier de ses nouvelles prises ! En premier lieu, l’inclassable Josh Dolgin, alias Socalled, présentera un spectacle-concert gratuit en fermeture du festival, en collaboration avec l’arrondissement de Verdun. Ce conte musical « indie multigenres » raconte l’histoire d’une communauté animalière tissée serrée qui se prépare pour l’hiver alors qu’elle est confrontée à une nouvelle menace: une invasion d’extra-terrestres. Ce périple aussi créatif qu’original viendra clore de belle façon le FMPR.

S’ajoute à cette prestation, le spectacle Bazarnaüm présenté par la compagnie Les Pas Sortables. Inspirés par la tradition des cirques forains, le duo formé de Sandra Turgeon et Colin St-Cyr Duhamel donne vie à d’étranges merveilles de la nature.

Le public de petite et grande taille y trouvera assurément son compte… mais les adultes ne sont pas en reste au FMPR ! En effet, Alexandre Harvey et Anne Lalancette de La ruée vers l’or proposeront aux festivaliers une romance poussiéreuse pour adulte, inspirée par l’esthétique « western-spaghetti », intitulée judicieusement Pomme de route. Ça promet !

Finalement, le collectif L’Infâme présentera son spectacle La Fouine, prestation qui lui a permis de remporter le prix du FMPR dans le cadre du OUF ! Il s’agit d’une exploration de « crankie box » et de théâtre d’ombres sur table. « La Fouine » entraînera l’assistance dans une expédition nocturne où cohabitent intimité et routine.  Une prestation hypnotique et raffinée qu’il ne faut absolument pas manquer.

En plus de profiter de l’offre commerciale diversifiée, le Festival Marionnettes plein la rue est une occasion parfaite pour savourer l’été de manière amusante avant la rentrée automnale, tout en stimulant l’imaginaire.

PROMENADE WELLINGTON

LA 1re ÉDITION D’ART DISTRICT MONTRÉAL

Art & CultureCollaboration La Métropole

Le samedi 27 août, en plein cœur de Griffintown, venez vivre la toute première édition d’Art District Montréal.

A Montréal, le jeudi 18 aout 2016.

metropole

 

 www.lametropole.com

Voici une invitation à vivre une expérience unique et stimulante. Venez emprunter un parcours sensoriel nocturne encore jamais vu dans la métropole. Avec Art District, Montréal prend des allures des secteurs industriels de Los Angeles et de Miami: il laisse l’art prendre d’assaut l’un de ses nouveaux quartiers emblématiques.Pour cet évènement multidisciplinaire exceptionnel, dont l’initiative revient au collectif Pop Art Montréal de Danielle Bédard et de Julie Le Roy, une dizaine d’artistes visuels vont envahir l’espace intérieur et extérieur, voire inusité, du restaurant Shinji, sur la rue Notre-Dame Ouest, en plein cœur de Griffintown.

Une fois le soleil couché, le temps d’une nuit, une pléiade de créateurs seront sur place, vont transformer chacun des recoins, emprunter les allées et chacun des passages, afin de dévoiler leurs œuvres, et même offrir des performances en direct. Ils ont ces deux points en commun: ils sont explosifs et colorés!

 

ARTISTES INVITÉS

BEZOLAND

CAMILLE NEPVEU

FAY NINON

KIKOOSHI

OLIVIER DUMOULIN

PATRICIA KLIMOV

SCRIBECSX

SERGE BELO

SRICHER

TWISTED KITTIES

Projections, musique, expositions et peintures en direct: voilà Art District!

ART DISTRICT : INVITATION
Samedi 27 août 2016, 21h
1726, rue Notre-Dame Ouest (restaurant Shinji)

Dj Danika Bass & Leticia Manfield aux percussions

LES SAMEDIS PARCS-NATURE À MONTRÉAL

APOLLO IS MUSICArt & CultureCollaboration La Métropole

Cinq spectacles gratuits présentés dans les parcs-nature de Montréal: Les sœurs Boulay, Vincent Vallières, Kumpa’nia, Bourbon Street et King Melrose.

A Montréal, le mardi 16 aout 2016.

metropole

 

 www.lametropole.com

Tous les samedis entre le 20 août et le 17 septembre, la Ville de Montréal invite ses citoyens à découvrir ou redécouvrir cinq parcs-nature de la métropole. Les parcs-nature du Cap-Saint-Jacques, de l’Île-de-la-Visitation, du Bois-de-l’Île-Bizard, du Bois-de-Liesse et de la Pointe-aux-Prairies accueilleront tour à tour les Montréalais et Montréalaises et leur offriront un après-midi rempli d’activités et de belles surprises. Ces rendez-vous hebdomadaires seront aussi l’occasion de profiter des installations des différents parcs-nature de la ville.En famille ou entre amis, de midi à 16h, les gens pourront profiter des aires de pique-nique, du maïs gratuit (quantité limitée), des spectacles divertissants et de l’animation festive pour toute la famille.

À 14h, la Ville de Montréal offre un spectacle gratuit exclusif, d’environ une heure. À chaque parc-nature son spectacle: Les sœurs Boulay, Kumpa’nia, Bourbon Street, King Melrose, Vincent Vallières monteront sur scène pour en mettre plein la vue et les oreilles au public.

20 août – Parc-nature du Cap-Saint-Jacques: Les soeurs Boulay
27 août – Parc-nature de l’Île-de-la-Visitation: Kumpa’nia
3 septembre – Parc-nature du Bois-de-l’Île-Bizard: Bourbon Street
10 septembre – Parc-nature du Bois-de-Liesse: King Melrose
17 septembre – Parc-nature de la Pointe-aux-Prairies: Vincent Vallières

À noter que différents trajets de navettes seront offerts gratuitement à partir de certains métros pour faciliter l’accès aux parcs-nature. Réservation obligatoire. Pour plus d’informations, visiter le site Internet: parcs-nature.com

À PROPOS DES SŒURS BOULAY

Originaires de la Gaspésie, les sœurs Boulay se sont fait connaître en remportant les Francouvertes en 2012. Depuis, elles ont rapidement conquis le public québécois avec leur son folk et leurs harmonies vocales, en plus de remporter trois prix au Gala de l’ADISQ pour l’album Le poids des confettis.

À PROPOS DE KUMPA’NIA

KUMPA’NIA est une joyeuse troupe de tambours ambulants qui ne laisse personneindifférent. Cette troupe se démarque par ses compositions originales, ses 6 instruments faits à partir d’une grande batterie démantibulée, ses chorégraphies dynamiques et ses costumes écarlates.

À PROPOS DES BOURBON STREET

Bien connu des festivaliers du Festival international de jazz de Montréal, Bourbon Street est une formidable machine à danser qui transporte la foule à l’époque des années folles, avec sa musique de fanfare, ses improvisations endiablées et ses rythmes de rue qui appellent à la fête !



À PROPOS DE KING MELROSE

Énergique et attachant à la fois, l’auteur compositeur-interprète originaire de Lanaudière, King Melrose, manie avec charisme les sonorités blues, soul et pop, tout à son image !

À PROPOS DE VINCENT VALLIÈRES

Avec 15 nominations en carrière au Gala de l’ADISQ et trois prix Félix, dont celui d’Interprète masculin de l’année 2012, Vincent Vallières est assurément un incontournable du paysage musical québécois.

“CECI N’EST PAS… AILLEURS”

Collaboration La Métropole

Renouvellement de l’exposition photo à l’angle des rues De La Commune et King, dans le Faubourg des Récollets.

A Montréal, le lundi 15 aout 2016.

metropole

 

 www.lametropole.com

Le Vieux-Montréal regorge de merveilles patrimoniales et architecturales, d’événements excitants et d’établissements uniques. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le “Vieux” est plus vivant que jamais et que ce dernier n’à rien à envier aux autres destinations touristiques à travers le monde. Découvrez ou redécouvrez le cachet du quartier historique grâce à une nouvelle exposition photo, située sur la rue de la Commune, longeant le Vieux-Port, entre les rues King et Queen.Réalisée par le SDC Vieux-Montréal, cette exposition se veut notamment une plateforme de diffusion pour l’offre commerciale riche et variée du quartier.

Un aménagement floral a également été disposé sur place afin de rendre l’espace plus convivial pour les passants, cyclistes et travailleurs du quartier, qui souhaiteront y faire une halte.

Ce projet n’aurait pu être possible sans la collaboration d’Héritage Maritime Canada, précurseur du concept d’installations statiques dans ce secteur. Le contenu de l’exposition sera renouvelé annuellement pour une durée minimale de 3 ans, soit jusqu’en 2019.

SDC VIEUX-MONTRÉAL

Le Loft le 4ème avec Miixcity

APOLLO IS MUSICStyle de vie

Miixcity dévoile sa nouvelle vidéo de promotion pour les sorties et activités dans notre belle ville de Montréal. Et nul autre que le Loft le 4ème pour recevoir de belles soirées endiablées toute l’année.

Miixcity est votre guide pour rechercher ou partager des événements à Montréal, Paris, New York, Toronto, Miami, Los Angeles et Barcelone. Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas ce qu’il y a à faire dans votre ville.

Découvrez la vidéo :

 

Rendez-vous sur Miixcity pour découvrir les prochaines activités et sorties autours de vous, et contactez-nous pour obtenir plus d’informations sur la location et  l’organisation d’événements au Loft le 4ème.

UA-36473591-1